Chaque année, les étudiant.e.s du cursus « Création de séries TV » de la Fémis vont à la rencontre des invités du Festival. Pour cette 8ème édition, c’est Hans Herbots, réalisateur de la série néerlandaise The Swell, qui ouvre le bal.

 

Portrait chinois

 

Pour notre rencontre avec Hans Herbots, le réalisateur belge de The Swell, nous nous sommes dit que nous allions tenter un petit jeu. Nous lui avons donc posé 13 questions auxquelles nous lui avons demandé de répondre instinctivement, de la façon la plus brève et rapide possible, à la manière d’un portrait chinois.

 

© Bart Dewaele

 

En tant que spectateur :

 

Votre genre de série préféré ? (Fantastique, sitcom…)
– Le genre dramatique

La manière dont vous préférez voir les histoires d’amour finir dans la fiction ?
– J’aime quand ça ne finit pas très bien…

Votre arène favorite en série ?
– Je dirai celle du monde de la politique internationale.

Le vice le plus intéressant chez un héros de série ?
– Qu’il soit un menteur.

La qualité la plus intéressante chez un héros de série ?
– Qu’il tente toujours d’être lui même.

Le méchant qui vous impressionne le plus, toutes fictions confondues ?
– Amon Göth, joué par Ralph Fiennes (cf. La Liste de Schindler)

Vous préférez quand le héros est un homme ou une femme, et pourquoi ?
– Une femme… Car je les trouve plus complexes et donc moins prévisibles.

 

En tant que réalisateur :

 

Le pays dans lequel vous aimeriez tourner ?
– En France !

Une chose que vous pensez que tout scénario devrait avoir ?
– Demander aux héros de faire de très gros choix.

Si vous deviez parler d’une catastrophe, autre qu’écologique (cf. The Swell), laquelle ce serait?
– Une prise d’otage.

L’acteur que vous rêvez de diriger ? Et l’actrice ?
– Tommy Lee Jones et Nathalie Portman

Une chose que vous pensez qu’on ne devrait plus jamais avoir dans un scénario ?
– Finir par « mais en fait, tout cela n’était qu’un rêve… »

 

Questions bonus :

 

Dites-moi un mot, au hasard complet, le premier qui vous passe par la tête :
– « Horse » (cheval)

Et deux prénoms, un masculin, un féminin :
– Peter et Velma

 

La série instinctive de Hans Herbots

 

Nous avons compilé toutes ces réponses, et nous avons pu ficeler un petit résumé de la « Série Instinctive de Hans Herbots ». Ça l’a fait bien rire, clairement, il ne l’avait pas vu venir…

 

Le pitch : Ce sera donc une série dramatique qui se déroule dans l’univers de la politique internationale et qui sera tournée en France. L’héroïne est une femme nommée Velma, jouée par Nathalie Portman. Elle aura la particularité de mentir tout le temps et de se livrer à un véritable combat intérieur pour rester elle-même. L’élément déclencheur de la série sera une prise d’otage et le principal antagoniste sera un certain Amon Göth, joué par Ralph Fines (on a eu de la chance qu’il ne réponde pas « Dark Vador » pour celle-là…). Velma tombera amoureuse de Peter, joué par Tommy Lee Jones mais cette relation ne finira pas bien (sans doute dû à leur grande différence d’âge, mais on ne veut pas faire de spoiler). Dans l’histoire, les personnages devront tous faire des choix très importants, et ils feraient mieux de ne pas se tromper, car la fin ne sera pas qu’en fait « tout cela n’était qu’un rêve »… Et le titre de la série sera : The Horse.

 

Bilan de l’exercice : Hans a trouvé ça assez cool… Et moi aussi ! Surtout le titre, qui semblait assez incohérent au début, mais qui en fait prend tout son sens si on pense à une partie d’échecs… Pour finir, Hans m’a même proposé de lui envoyer le script l’année prochaine. Franchement, c’est bien tentant tout ça… To be continued ! Un grand merci à Hans pour s’être prêté au jeu et allez voir The Swell… c’est son autre série, super bien !

 

 

Interview réalisée le 15 avril 2017 par Céleste Sidibé, étudiante de la promotion 2017 « Création de Séries TV » de la Fémis.